Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Sign up for the free starter offer

×

Démarrer Maintenant

×

Enjeux DAF : Comment mettre en place un bon outil de reporting?

Enjeux DAF : Comment mettre en place un bon outil de reporting?

mardi 08 septembre 2015
Author: Anne-Cécile Fouchard

Selon daf-mag.fr, « Optimiser les investissements dans le domaine de l’analyse de données pour en améliorer les résultats » fait partie des 7 enjeux prioritaires pour les DAF. En effet, mettre en place un outil de reporting simple d’utilisation et adopté par tous n’est pas toujours chose facile dans l’entreprise. Nombreuses sont les organisations qui continuent d’utiliser des outils traditionnels tels qu’Excel ou des outils trop complexes même s’ils ne correspondent plus à leurs besoins.

Nous pouvons identifier 4 obstacles à un bon reporting

L’enfer Excel

L’utilisation d’Excel pour des besoin individuels en reporting est parfait, mais lorsqu’il s’agit de partager ces résultats avec toute votre équipe ou de retranscrire une seule version des chiffres, cela se complique. Outil chronophage, il en effet peu fiable pour la création de reportings en masse. Selon Market Watch 88% de vos rapports contiennent des erreurs.

Un alignement difficile entre tous les services

Sources de données multiples difficiles à compiler, manque de standardisation dans la mesure des performances, utilisations d’outils variés empêchent d’obtenir rapidement une vision à 360°. Les membres d’une même équipe arrivent alors en réunion avec des chiffres différents ce qui rend impossible une prise de décision rapide.

Des outils trop complexes

Lorsque des solutions de reporting sont mises en place il arrive fréquemment qu’elles soient beaucoup trop complexes pour des utilisateurs non techniques. Les rapports doivent être demandés à une tierce personne en charge des extractions. Cela rend bien sûr impossible l’accès à l’information en temps réel et affecte la réactivité de l’entreprise. 

Un manque d’agilité des systèmes existants

Certains outils mis en place ne permettent pas de répondre aux besoins long terme des responsables opérationnels qui évoluent fréquemment. Ils deviennent donc rapidement obsolètes et sont délaissés pour reprendre un reporting plus traditionnel tels que les tableurs Excel.

5 critères essentiels à retenir pour mettre en place un outil de reporting efficace

Flexibilité

Simple d’installation , d’utilisation mais aussi  capable d’évoluer facilement avec les besoins de votre entreprise. Le nombre d’utilisateurs ou de sources de données peut par exemple rapidement augmenter. La solution doit être capable de le supporter.

Gestion centralisée et intelligente des rôles

Possibilité créer des tableaux de bord et des alertes qui tiennent compte des différents rôles. Cela va permettre d’utiliser un seul et unique outil de référence pour toute votre entreprise. Chacun aura la vision qui le concerne.

Connectivité et Fusion de données

Nombreuses sources de données compatibles et fusion graphique des données. Même si pour le moment le nombre de sources de données à utiliser dans vos reportings peut être limité pensez au futur : avec le phénomène « Big Data » de nouvelles sources viendront très certainement s’ajouter à celles existantes.

Compatibilité

Compatibilité garantie avec tous systèmes d’exploitation, tous laptops et appareils mobiles. Pouvoir accéder à ses reportings rapidement sur sa tablette en réunion ou même en déplacement est maintenant indispensable pour les décideurs.

Collaboration

Fonctions de commentaires, de chat, partage des dashboards entre équipes et possibilité d’exporter les rapports. Cela va permettre d’obtenir une vision commune des résultats pour des prises de décisions plus rapides, sans besoin de remettre en question les chiffres.

Si vous souhaitez tester dès maintenant une solution de reporting simple d’utilisation, vous pouvez commencer avec la version gratuite d’Access Insight en cliquant sur le bouton « Démarrer »

 

 

Accédez à notre offre Starter gratuitement et sans installation.